E-mail

Free counter and web stats anybrowser


logo

Accueil

Page précédente


Linux
Docs Linux/BSD
Distribs Linux
Logiciels Linux/BSD
Liens Linux
Livres *nix
Slrn fr

Programmation C
Télécommunications
Bomberman
Programmes Casio
Programmes HP49 G
Electronique - BTVE

Logiciels Windows
Mes programmes
Divers Windows
Fichiers Batch

FMC
Vie des romains
TPE Grippe

Liens






Toutes les excuses pour votre Uptime

Pourquoi cette page ? Simplement parce que même avec des systèmes stables comme FreeBSD et Linux, mon record personnel culmine à 43 jours sur FreeBSD chez moi et 91 jours sur un serveur Linux dans mon lycée. Ainsi, il faut bien trouver une excuse pour justifier l'injustifiable: le reboot.

J'oubliais: un principe de base est de ne jamais accuser un plantage, ca serait vous déshonorer. Exemple: dire que c'est parce que suite au déchargement d'un module son, le système s'est complètement bloqué^W^W^W^W^W^W^W^W mince, je ne devait pas le dire.

En fait, c'est très simple, comme tout le monde sait, un ordi fonctionne grâce à l'électricité. Cette électricité arrive par des câbles. On a donc pleins d'excuses:

  • Aujourd'hui, c'est juste un camion qui a raté un virage et abbatu un poteau moyenne tension à 3km de chez moi.
  • Hier ? C'est un peu plus complexe, il faisait froid, et la ligne qui m'alimente étant assez faible, elle a disjoncté, car trop de personnes demandaient du courant dans le quartier.
  • Il y a 3 semaines ? J'ai du déplacer mon PC pour refaire la tapisserie, et les câbles ne faisant pas 3 mètres, il a fallut tout débrancher.
  • Il y a 4 semaines ? L'aspirateur à arraché un des fils...
  • Il y a 2 mois ? C'est assez simple, le courant a sauté (a cause du chauffe-eau), mais comme il n'y avait personne, le courant n'a pas été rétablit dans les 10 minutes d'autonomie de l'onduleur.

Bien sûr, il ne faut pas toujours accuser EDF (par exemple, en ville, ca marche moins bien). Et donc, on peut utiliser des justifications basés sur un élément de base du système: le noyau

  • Il y a 3 mois ? C'est pas très compliqué, j'ai voulu installer DHCPd, et celui-ci avait besoin de bpf dans le noyau, il a fallut recompiler et rebooter.
  • Il y a 4 mois ? FreeBSD 4.4 est sorti, j'ai mis a jour mon système et mon noyau.
  • Il y a 5 mois ? Un patch de sécurité très important est sorti sur le CVS, il fallait absolument mettre a jour.
  • Pkg_add se base sur la version du noyau pour trouver celle du système, or, il allait chercher ses packages dans le mauvais repertoire sur ftp.freebsd.org, donc, il fallait lui dire de prendre en compte le nouveau noyau (après 43 jours d'uptime, si c'est pas malheureux).

On peut aussi accuser le matériel:

  • Désolé, j'ai eu une panne d'onduleur et j'ai du changer les ventilos du PC.
  • Quand une gravure rate, mon graveur se bloque et pour l'ouvrir , je dois redémarrer le PC.
  • J'ai voulu utiliser ma carte TV, et mon linux il a pas aimé :-( on m'a donné un mauvais tuyau sur fcolm (forcement, c'est la faute aux autres)

Enfin, voilà ma préférée la partie la plus vaste, celle constitués des phénomènes para-normaux...

  • Il y a un fantôme qui a débranché mon PC pendant la nuit, et le matin, l'écran était tout noir... :-(
  • Le serveur est dans une salle où il y a plein d'élèves, et ceux ci pensent qu'un PC avec un écran noir, c'est planté, alors, il font ctrl-alt-suppr. (Solution: retoucher l'inittab pour afficher "Ca t'amuse" au lieu de lancer /sbin/reboot)
  • Même situation et quand ils entrent, si l'écran est en veille, ils foncent sur le bouton Marche-Arrêt pour allumer le PC, et ils allument^Wéteignent le pauvre PC. (Solution: Scotcher le bouton)
  • Même situtation , sauf que cette fois, ces crétins^Wlycéens ont trouvés que le disjoncteur de la salle, c'était plus facile pour éteindre toutes les lumières. (Solution: Cogner dessus si taille < 1m70)
  • Même situtation, mais ils sont tellement imaginatif ils ont tenté de débrancher le moniteur pour faire une blague, mais ce sont trompés de cable et ont débranché le serveur. (Solution: idem)
  • Des petits trolls sont arrivés par ma ligne téléphonique, et on tapés reboot via ssh.
  • J'ai invité des amis a manger une raclette, et l'un d'eux, voulant m'aider a brancher l'appareil a la place de la prise qui partait vers le placard ... (Solution: Ne plus jamais les inviter

Voilà, je crois que j'en ai pas oubliées...

Ah si, juste un commentaire d'un illustre fmbliens
- Mais, comment se fait-il que ton uptime soit minable ?
- heu, attendez, on m'appelle à côté
...
- Oh ! SuperMenteur !
- Chers amis, si Nicolas a un uptime minable, c'est parce qu'un camion fantome a percuté le poteau électrique
- A merci SuperMenteur... Mais, qui est SuperMenteur ?


Quelques commandes pour planter , enfin, au moins mettre l'OS en rade un moment

Tout d'abord, pour s'en prévenir, il suffit de positionner des limites sur les comptes utilisateur (commandes limit ou ulimit suivant les shells). Et les fichiers login.conf ou /etc/profile.

    Voila, donc une courte liste:
  • echo */../*/../*/../*/../*/../*/../*/../*/../*/../*/../*/../*/../*/../*
  • for i in "ls /etc /usr/bin" ;do dd if=/dev/zero of=/dev/null bs=1024k & done
  • Des idées ?


Dernière mise à jour:   Ven 29 jul 2005 23:10:19 CEST            My Uptimes      Stats du site